Le financement et l'amortissement d'une centrale photovoltaïque

Combien coûte une centrale solaire ?


Cela va dépendre bien évidement de la puissance de la centrale.
Avec une TVA à 5.5%, une installation solaire de 3000Wc complète posée coûte en cette fin d’année 2009 entre 17500€ et 19000€ maximum. Au delà, votre installateur vous considère comme un pigeon potentiel.
Il faut rajouter à ce prix le raccordement ERDF qui peut varier de 387€ pour le plus bas et du double ou triple suivant les travaux qu’il y a à réaliser.
Si votre logement à plus de 2 ans vous pouvez bénéficier d’une TVA à 5.5% si la centrale ne dépasse pas 3000w. Au delà, la TVA sera de 19.6% quelque soit l’age de la maison.

Certaines régions accordent encore des aides mais cela disparaît peut à peut. Suivez le lien ci-dessous pour connaître les aides régionales auxquelles vous avez droit.
Il vous faudra aussi « louer » le compteur de production de EDF pour environ 45€ par an.

En combien de temps je vais amortir mon installation ?


Nous allons ici développer l’amortissement financier de votre centrale photovoltaïque avec les différents paramètres à prendre en compte.

On va partir sur une centrale solaire de 3000Wc qui se situe dans l’Est de la France avec une orientation optimale plein sud.
J’ai reçu mon devis, j’en ai au total pour 19000€. Dans ces 19000€ j’ai 17500€ de matériel et 1500€ de main d’oeuvre. L’estimation de mon raccordement par ERDF est de 600€.

J’habite en bourgogne et j’ai droit à 3000€ d’aide régionale (1€ /Wc). Je déduis donc les 3000€ des 17500€ ce qui me donne 14500€.

Je suis marié et je n’ai jamais utilisé de crédit d’impôt pour aucun travaux, j’ai donc droit à 50% de 14500€ (partie matériel uniquement) ce qui fait 7250€

(A retenir: le crédit d’impôt se calcul sur la somme restant après les aides déduites)

Le prix de revient final à sortir du portefeuille sur la partie matérielle est donc de 7250€ + 1500€ de main d’oeuvre.

L’estimation de ma production est de 3240Kw par an à un tarif de rachat du Kwh à 0.60 cts ce qui me donne un revenu moyen annuel de 1944€.

1944€ X 20 ans = 38880€

On sait que l’usure d’un panneau (perte de rendement) est de 1% par an environ, il faut donc appliquer cette usure à notre calcul ce qui diminue le gain à 35282€ sur 20 ans.

A ce gain, il faut encore enlever le rachat d’un onduleur dans les 20 ans à part si il ne tombe pas en panne.

35282€ – 1700€ environ d’onduleur = 33582€

Il vous faudra aussi déduire la location du compteur de rachat EDF dont l’échéance annuelle est de 45€ environ:

33582 – (45€ X 20 ans) = 32682 €

Il faut donc reprendre notre devis avec les aides régionales et le crédit d’impôt déduit ce qui donnait 8750€ à sortir de ma poche. Il faut rajouter à cette somme les 600€ de travaux de pose du compteur de rachat.

Pour connaître le gain réel sur 20 ans, on reprend la somme de 32682€ calculée plus haut moins l’investissement de 8750+600€ ce qui donne:

32682€ – (8750+600)€ = 23923€

Votre installation photovoltaïque vous rapportera exactement 23 332€ à la fin des 20 ans. Il faut donc mieux investir en photovoltaïque que laisser son argent sur son compte en banque !!

Il faudra faire varier les paramètres du calcul ci-dessus suivant votre situation géographique et l’orientation de votre toit. Bien prendre en compte le crédit d’impôt et les aides régionales auxquels vous avez droit et si vous empruntez pour faire votre installation, déduire les intérêts de l’emprunt du gain sur 20 ans.

Les aide de votre région:


Certaines régions accordent encore des aides mais cela disparaît peu à peu. Suivez le lien ci-dessous pour connaître les aides régionales auxquelles vous avez droit et pour connaître les conditions d’obtention de ces aides.

Le crédit d’impôt:


Un crédit d’impôt de 50% peut vous être accordé sur la partie matérielle à condition de ne pas dépasser les 3000Wc installé.

Quel type d’habitation pour bénéficier du crédit d’impôt ?
Extrait de l’instruction 5 B-26-05, page 7 :
« 14. Définition de l’habitation principale. Pour ouvrir droit au crédit d’impôt, le local dans lequel les travaux d’installation ou de
remplacement des équipements éligibles sont effectués doit avoir la nature d’un logement au sens des articles R. 111-1 à R. 111-
17 du code de la construction et de l’habitation et être affecté à l’habitation principale du contribuable. »

Montant du crédit d’impôt:
Extrait de l’instruction 5 B-17-07, page 11 :
« 32. Plafond global pluriannuel. Pour un même contribuable et une même habitation, le montant des dépenses ouvrant droit au
crédit d’impôt ne peut excéder, pour l’ensemble de la période du 1er janvier 2005 au 31 décembre 2012, la somme de 8 000 € pour
une personne célibataire, veuve ou divorcée ou de 16 000 € pour un couple ou les partenaires liés par un pacte civil de solidarité,
soumis à une imposition commune.
Ces montants sont majorés de 400 € par personne à charge au sens des articles 196 à 196 B du CGI. La somme de 400 €
est divisée par deux lorsqu’il s’agit d’un enfant réputé à charge égale de l’un et l’autre de ses parents. Pour l’application de ces
dispositions, les enfants réputés à charge égale de chacun des parents sont décomptés en premier. »
Nota : Les montants mentionnés ci-dessus (16 000€ pour un couple et 400€ par enfant à charge) sont le montant des dépenses
pour l’achat du matériel, le crédit d’impôt est de 50% de ce montant (donc de 8 000€ pour un couple et 200€ par enfant à charge.

Quel matériel pour bénéficier du crédit d’impôt ?
Extrait de l’instruction 5 B-26-05, page 21 :
« 1. Liste limitative. Les équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable éligibles au crédit
d’impôt ainsi que les normes et critères techniques de performance qui leur sont applicables sont définis ci-après de manière
limitative : […]
• Systèmes de fourniture d’électricité à partir de l’énergie solaire respectant les normes EN 61215 ou NF EN 61646 ; »
Les systèmes

L’assurance RC des panneaux:


Votre habitation est assurée par une assurance responsabilité civile qui couvre beaucoup de sinistre. Il faut regarder dans votre contrat d’assurance si les panneaux solaires en fond partie et est-ce que vous êtes assuré contre la destruction des panneaux par la grêle, le vent ou autre catastrophe naturelle ??

Certains contrats ont cette option d’origine, vous ne payerez donc pas plus cher votre assurance.
Par contre certaines assurances peuvent vous faire payer le rajout de cette option, à vous de bien choisir votre assurance !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page